Chantilly Automne 2016 - Pas de Mérite, mais des plantes intéressantes....

Un an après ma dernière participation au Jury des journées des Plantes de Chantilly, me revoici dans le Paddock,  cette fois, dans le jury des "Arbres et Arbustes", en compagnie de mes comparses : Roy Lancaster ( Botaniste voyageur, GB), Alix de St Venant ( Paysagiste, France) et Christina Castel-Branco (Paysagiste, Portugal).

Notre mission : décerner "certificats botaniques", "recommandations" ou "Mérites" à la vingtaine de plantes inscrites au concours par les pépiniéristes ( modalité et règlement : http://www.domainedechantilly.com/fr/journees-plantes/)

Aucun "Mérite" (plus haute distinction) n'est ressortie de cette sélection, mais 3 autres prix, + 1 nouveau prix commun à tous les jurys que vous découvrirez à la fin de cet article.  Je vous livre les commentaires entendus lors du jugement, afin de comprendre pourquoi ces plantes ont été ou non primées...

Magnolia foveolata  présenté par Botanic  Treasures. Cette sélection est ssue d'une collecte dans la région de Fansipan au Vietnam. Récoltée en altitude, elle est la plus rustique de cette espèce qui vit depuis 18 ans au nord est de la Belgique sans protection particulière.  Nous lui accorderons une RECOMMANDATION car cela montre bien l'intérêt de rechercher des plantes d'origines différentes même au sein d'une même espèce.  J'en ai acheté un pour tester son comportement  au Vasterival et attendre ses grandes fleurs aux parfums exotiques... Magnolia foveolata  présenté par Botanic  Treasures. Cette sélection est ssue d'une collecte dans la région de Fansipan au Vietnam. Récoltée en altitude, elle est la plus rustique de cette espèce qui vit depuis 18 ans au nord est de la Belgique sans protection particulière.  Nous lui accorderons une RECOMMANDATION car cela montre bien l'intérêt de rechercher des plantes d'origines différentes même au sein d'une même espèce.  J'en ai acheté un pour tester son comportement  au Vasterival et attendre ses grandes fleurs aux parfums exotiques... Sorbes 'Joseph Rock' présenté par Franck Sadrin, (Un Jardin au-Mont Blanc). Intéressant, mais la plante était un peu squelettique et juste trois bouquets de fruits. Nous savons que c'est une bonne plante, mais qui aurait due être dans de meilleures conditions. Roy signale que dans certaines parties d'Angleterre, il s'est montré sensible au feu bactérien.      Sorbes 'Joseph Rock' présenté par Franck Sadrin, (Un Jardin au-Mont Blanc). Intéressant, mais la plante était un peu squelettique et juste trois bouquets de fruits. Nous savons que c'est une bonne plante, mais qui aurait due être dans de meilleures conditions. Roy signale que dans certaines parties d'Angleterre, il s'est montré sensible au feu bactérien.  Malus 'Donald Wyman' présenté par Franck Sadrin, (Un Jardin au-Mont Blanc). Là encore, la plante présentée est jugée trop Malus 'Donald Wyman' présenté par Franck Sadrin, (Un Jardin au-Mont Blanc). Là encore, la plante présentée est jugée trop "maigre", même si les fruits sont jolis. Roy signale qu'il y a désormais de nombreux malus nouveaux plus intéressants que cette variété déjà "ancienne" . Franck les connait bien et signale que  lorsqu'il présente une nouvelle variété, on lui signale qu'on manque de recul en culture...  Détail des fruits du malus en question 'Donald Wyman'. Durs et coriaces, il sont peu appréciés des oiseaux ce qui laisse l'arbre très intéressant tout l'hiver.  Détail des fruits du malus en question 'Donald Wyman'. Durs et coriaces, il sont peu appréciés des oiseaux ce qui laisse l'arbre très intéressant tout l'hiver.  Pinus wallichiana 'Zebrina' présenté par les Jardins du Florilège. Un conifère très intéressant, au longues aiguilles bleutées qui s'éclaircissent de stries jaunes à l'approche de l'hiver... Mais l'hiver est encore loin et la couleur se devine à peine. Dommage, mais le règlement stipule que la plante doit être caractéristique le jour de la présentation...  Pinus wallichiana 'Zebrina' présenté par les Jardins du Florilège. Un conifère très intéressant, au longues aiguilles bleutées qui s'éclaircissent de stries jaunes à l'approche de l'hiver... Mais l'hiver est encore loin et la couleur se devine à peine. Dommage, mais le règlement stipule que la plante doit être caractéristique le jour de la présentation...  Sorbaria tomentosa ssp. angustifolia 'Sticks & Feathers' ,présenté par Lowgardens Nursery. Peter Vanlaerhooven a sélectioné lui même cet arbuste aux magnifiques couleurs d'automne.  Elle est somptueuse lorsqu'on sait que le type décolore en jaune. A l'unanimité contre moi, le jury trouve que la plante était trop raide et non conforme à la réalité (!!!).  Peter a aussi présenté un aulne ( ALNUS HIRSUTA), intéressant, mais trop petit  ( et donc pas assez caractéristique lui non plus) pour valoir un prix... Sorbaria tomentosa ssp. angustifolia 'Sticks & Feathers' ,présenté par Lowgardens Nursery. Peter Vanlaerhooven a sélectioné lui même cet arbuste aux magnifiques couleurs d'automne.  Elle est somptueuse lorsqu'on sait que le type décolore en jaune. A l'unanimité contre moi, le jury trouve que la plante était trop raide et non conforme à la réalité (!!!). Peter a aussi présenté un aulne ( ALNUS HIRSUTA), intéressant, mais trop petit  ( et donc pas assez caractéristique lui non plus) pour valoir un prix... Il était pourtant beau ce sorbaria, Non ?  Mais quand ça veut pas...  Il était pourtant beau ce sorbaria, Non ?  Mais quand ça veut pas...  Un tout nouvel hydrangea nommé 'Julia' et présenté par les pépinières BOOS-HORTENSIAS. Jean-Paul Davasse, a sélectionné cette plante extra dans un semis. Extra pour sa fleur de bonne qualité qui fonce en vieillissant et en gardant une texture solide. Etonnante aussi pour son feuillage sui devient pourpre dès le milieu de l'été, avec des tiges très foncé. Une très belle obtention française pour les jardins ( aucun avenir en potée fleurie car les fleurs ne s'épanouissent pas toutes ensemble, mais c'est bien une qualité recherchée dans les jardins).  Un tout nouvel hydrangea nommé 'Julia' et présenté par les pépinières BOOS-HORTENSIAS. Jean-Paul Davasse, a sélectionné cette plante extra dans un semis. Extra pour sa fleur de bonne qualité qui fonce en vieillissant et en gardant une texture solide. Etonnante aussi pour son feuillage sui devient pourpre dès le milieu de l'été, avec des tiges très foncé. Une très belle obtention française pour les jardins ( aucun avenir en potée fleurie car les fleurs ne s'épanouissent pas toutes ensemble, mais c'est bien une qualité recherchée dans les jardins).  C'est très beau, mais il aurait fallu une plante plus fleurie et plus imposante pour impressionner la majorité du jury. ( mais  j'y crois et je l'ai rapidement acheté !!!!) C'est très beau, mais il aurait fallu une plante plus fleurie et plus imposante pour impressionner la majorité du jury. ( mais  j'y crois et je l'ai rapidement acheté !!!!) Trochodendron aralioides, présenté par Philippe Leclerc.  Une belle plante, mais pour la montrer, il aurait fallu de fleurs ou des fruits... Je ne me range pas à cette idée, mais je suis gêné par le fait que ces plantes sortent manifestement de serre ( impossible d'avoir un feuillage si brillant et si net à l'extérieur...)  Dommage car c'est une bonne plante qu'il faut planter davantage.  Trochodendron aralioides, présenté par Philippe Leclerc.  Une belle plante, mais pour la montrer, il aurait fallu de fleurs ou des fruits... Je ne me range pas à cette idée, mais je suis gêné par le fait que ces plantes sortent manifestement de serre ( impossible d'avoir un feuillage si brillant et si net à l'extérieur...)  Dommage car c'est une bonne plante qu'il faut planter davantage.  M. Misson avait envie de nous montrer ces semis trèsinsolites, issus d'un croisement entre Abies nordmaniana et Abies koreana 'Hortsmann's Silberlocke'. Les plantes montrent des caractéristiques étonnantes, à mi-chemin entre celles des parents. J'aime bien (mais j'ai oublié de revenir l'acheter). Cette découverte botanique n'entre pas dans les cases du jury...  M. Misson avait envie de nous montrer ces semis trèsinsolites, issus d'un croisement entre Abies nordmaniana et Abies koreana 'Hortsmann's Silberlocke'. Les plantes montrent des caractéristiques étonnantes, à mi-chemin entre celles des parents. J'aime bien (mais j'ai oublié de revenir l'acheter). Cette découverte botanique n'entre pas dans les cases du jury...  L'an dernier, on avait suggéré à Thierry de Ryckel de re-présenter Hydrangea MAGICAL 'Revolution' en 2016, ce qu'il a fait sans sourciller. Mais pourquoi personne ne les a aimés ? Dommage.. C'est une bonne plante pour balcons et terrasse, des milieux que nos compères pratiquent peu...  L'an dernier, on avait suggéré à Thierry de Ryckel de re-présenter Hydrangea MAGICAL 'Revolution' en 2016, ce qu'il a fait sans sourciller. Mais pourquoi personne ne les a aimés ? Dommage.. C'est une bonne plante pour balcons et terrasse, des milieux que nos compères pratiquent peu...  Bon, c'est une question de goût...  Bon, c'est une question de goût...  J'ai beaucoup aimé cette forme présentée par les pépinières d'ENGHIEN, une palmette oblique forée dans les règles de l'art ( avec plus de 6 ans de formations, et non 2 ou 3 comme la plupart de celles que l'on trouve dans le commerce. J'ai beaucoup insisté pour que l'on distingue cette plante et le travail de connaisseur qu'il y a derrière.. J'ai eu presque gain de cause : une RECOMMANDATION. S'il avait eu des poires dessus, on avait droit à un mérite. Mais j'ai eu beau expliquer que ce n'était pas possible...  J'ai beaucoup aimé cette forme présentée par les pépinières d'ENGHIEN, une palmette oblique forée dans les règles de l'art ( avec plus de 6 ans de formations, et non 2 ou 3 comme la plupart de celles que l'on trouve dans le commerce. J'ai beaucoup insisté pour que l'on distingue cette plante et le travail de connaisseur qu'il y a derrière.. J'ai eu presque gain de cause : une RECOMMANDATION. S'il avait eu des poires dessus, on avait droit à un mérite. Mais j'ai eu beau expliquer que ce n'était pas possible...  J'ai beaucoup aimé cette forme présentée par les pépinières d'ENGHIEN, une palmette oblique forée dans les règles de l'art ( avec plus de 6 ans de formations, et non 2 ou 3 comme la plupart de celles que l'on trouve dans le commerce. J'ai beaucoup insisté pour que l'on distingue cette plante et le travail de connaisseur qu'il y a derrière.. J'ai eu presque gain de cause : une RECOMMANDATION. S'il avait eu des poires dessus, on avait droit à un mérite. Mais j'ai eu beau expliquer que ce n'était pas possible...  J'ai beaucoup aimé cette forme présentée par les pépinières d'ENGHIEN, une palmette oblique forée dans les règles de l'art ( avec plus de 6 ans de formations, et non 2 ou 3 comme la plupart de celles que l'on trouve dans le commerce. J'ai beaucoup insisté pour que l'on distingue cette plante et le travail de connaisseur qu'il y a derrière.. J'ai eu presque gain de cause : une RECOMMANDATION. S'il avait eu des poires dessus, on avait droit à un mérite. Mais j'ai eu beau expliquer que ce n'était pas possible...  Huodendron biaristatum, présenté par les pépinières de ST Ilan. Unanimité pour distinguer ce cousin des Styrax, au très beau feuillage bronze; La pousse estrade, et gèle facilement en automne, donc c'est un arbre à réserver aux climats doux. J'explique l'avoir perdu deux fois au Vasterival, et qu'un troisième est en sursis, grâce au dernier hiver clément. Il aura donc un CERTIFICAT BOTANIQUE car il faut le distinguer, sans pour autant pouvoir le conseiller à tous.  Huodendron biaristatum, présenté par les pépinières de ST Ilan. Unanimité pour distinguer ce cousin des Styrax, au très beau feuillage bronze; La pousse estrade, et gèle facilement en automne, donc c'est un arbre à réserver aux climats doux. J'explique l'avoir perdu deux fois au Vasterival, et qu'un troisième est en sursis, grâce au dernier hiver clément. Il aura donc un CERTIFICAT BOTANIQUE car il faut le distinguer, sans pour autant pouvoir le conseiller à tous.  Et enfin, un Prunus mackii 'Amber Beauty' présenté par le pépinières de Violaines, formé de manière ultra classique en tige. On est intéressé par la belle couleur même si la forme de l'arbre , en tige très raide, n'est pas ce qui lui convient le mieux... Il y avait aussi un pommier 'Golden Hornet', qui nous a donné un torticolis tellement il était haut et raide...  Et enfin, un Prunus mackii 'Amber Beauty' présenté par le pépinières de Violaines, formé de manière ultra classique en tige. On est intéressé par la belle couleur même si la forme de l'arbre , en tige très raide, n'est pas ce qui lui convient le mieux... Il y avait aussi un pommier 'Golden Hornet', qui nous a donné un torticolis tellement il était haut et raide...  Et puis on a vu celui-ci non loin de là , qui était en tous points exemplaire, magnifique, avec un port naturel et encore des feuilles.. Il était sur le stand des pépinières DAUGUET qui ne l'on pas présenté. Dommage.. on l'aurait bien primé celui-là !   Et puis on a vu celui-ci non loin de là , qui était en tous points exemplaire, magnifique, avec un port naturel et encore des feuilles.. Il était sur le stand des pépinières DAUGUET qui ne l'on pas présenté. Dommage.. on l'aurait bien primé celui-là !  Et puis Rosa glutinosa, présenté par les pépinières Loubert. C'est très courageux de présenter des rosiers en fruits à cette époque. J'aimai bien ce rosier ( et oui !) pour ses fruits foncés, en accord avec le secoueurs d'automne du feuillage elles tiges brun rougeâtre et sans épines... Mais le reste du jury n'a pas été conquis. Il faisait sombre et la lumière n'était pas top !  Une autre fois, peut être ?       Une nouvelle distinction cet automne  que l'on nomme le Et puis Rosa glutinosa, présenté par les pépinières Loubert. C'est très courageux de présenter des rosiers en fruits à cette époque. J'aimai bien ce rosier ( et oui !) pour ses fruits foncés, en accord avec le secoueurs d'automne du feuillage elles tiges brun rougeâtre et sans épines... Mais le reste du jury n'a pas été conquis. Il faisait sombre et la lumière n'était pas top !  Une autre fois, peut être ?  Une nouvelle distinction cet automne  que l'on nomme le "COUP DE COEUR DES JURYS. Les 3 responsables des jurys des mérites se réunissent pour désigner la plante la plus représentative de cette session des Journées de Plantes de Chantilly. Sous la proposition du jury des arbres et arbustes, l'HEPTACODIUM MICONOIDES reçoit ce prix. Nous avons choisit une plante présentée par les pépinières VENT VAL, qui était exemplaire : encore des fleurs blanches, beaucoup d'autres au stade rouge, belle forme et branches régulières, début de desquamation, etc. On pouvait retrouvercette plante sur de nombreux stands. En fait, cette plante avait été remarquée il y a 20 ans ( "recommandation" en 1996), puis décoré il y a 10 ans ( "Mérite" en 2006), il était justifié de confirmer aujourd"hui l'attrait pour cette plante et de la conseiller au plus grand nombre de jardiniers ( elle pousse en de nombreuses situations, peut se garder en arbuste ou être conduite en arbre etc... ) C'est donc LA PLANTE DE CHANTILLY Automne 2016...Nous terminons par un très beau prix..amplement justifié...  OUF!  Que pensez-vous de ces jugements . Quelles plantes auriez-vous distingué ? N'hésitez pas à laisser vos commentaires, il seront très précieux pour la suite de l'évolution de ces jurys, qui ne demandent qu'à s'adapter aux préoccupations des jardiniers d'aujourd'hui... Merci d'avance !!! 

15 Commentaires

Votre commentaire sera visible après validation.

David Henriet il y a 10 mois et 11 jours

Bonjour Didier,
j'avoue (en toute sincérité) ne pas m'y retrouver dans ces distinctions. Je les appréhende un peu mieux avec ton article.
Distinguer une plante comme 'Amber beauty' ou un rosier botanique, aussi beaux qu'ils soient ... mouhai ... le bouton d'or est sympa aussi ... mais déjà vu.
Si ca peut interesser et intriguer des personnes et les amener dans leur jardin ... tant mieux ... mais j'avoue que les mérites et certificats me font plus penser à une notation à l'instar le pointage animal ... chercher un standard ... mais le végétal est là pour nous évader, évoquer, stimuler, voyager, ... où sont les émotions dans les jugements ? Tu as l'air d'avoir toujours ces yeux d'enfants, pas sur que ça émane des résultats finaux des classements.
Belle semaine

Patricia il y a 10 mois et 11 jours

Je suis une "jardinière du dimanche", je fais donc partie du grand public qui ne connaît pas grand chose donc ce qui compte pour moi c'est l'émotion que je ressens lorsque je découvre une plante pour la première fois. Sa couleur bien sûr mais aussi un beau feuillage finement ciselé, l'émotion donné par un bouton à peine ouvert vaut celle d'une fleur épanouie. Un accord subtil entre la fleur et la tige ou un beau contraste. Ce rosier glautinosa répond à mes critères avec ces très beaux fruits ainsi que ce magnifique sorbaria au feuillage délicieux. L'HEPTACODIUM MICONOIDES est vraiment ravissant et j'ai beaucoup aimé aussi l'aster qui a été récompensé. Voilà ce que j'aime et qui me donne le sourire tout simplement. Belle soirée

Françoise Gouffault il y a 10 mois et 11 jours

Bonsoir didier Willery
L'HEPTACODIUM MICONOIDES est dans notre jardin dans L'Orne en Normandie depuis 8ans et il est magnifique une boule rose en ce moment ,c'est lui qui à la palme dans notre jardin !je suis heureuse de le voir récompensé. je suis une jardinière à petit budget,depuis l'âge de 7ans j'en ai 61...je ne peux pas participer à ces grandes fêtes de plantes, il faut avoir un fameux budget... j'ai apprécié votre article qui nous met en état de "juger" le jury c'est bien difficile et le travail énorme qui est derrière toutes ces plantes pour leur créateur méritent beaucoup d'attention j'espère que pour eux le jugement n'est pas le plus important.... sans doute mes obsevations ne vont pas beaucoup vous aider mai j'ai beaucoup apprécier vos réactions alors contiuez! merci

Anne il y a 10 mois et 11 jours

Etre une petite souris au milieu du jury et avoir quelques bribes de vos échanges, c'est excellent!
J'aime beaucoup les couleurs d'automne des 2 sorbiers et particulièrement les deuxième.
Les prix lors des fêtes des plantes ne m'intéressent pas toujours mais j'avoue que c'est toujours instructif. Après je crois comprendre qu'il faut que les sujets soient spectaculaires pour que cela "claque" sur le podium et la photo ce qui va dévier les votes, énervant effectivement... Et puis on a l'impression que seule une plante artificielle passerait tous les critères de sélection! Acceptons les imperfections du vivant! Mais c'est Chantilly, ceci explique cela...?
En cherchant des infos sur le Sorbaria tomentosa ‘Sticks and Feathers’, je vois qu'il a été primé l'année dernière à Saint Jean de Beauregard ,avec, cette édition là un rosier pour sa fructification et son feuillage! Comme quoi autre jury autre choix... ou question de lumière :-)

Didier Willery il y a 10 mois et 10 jours

Je pense que c'est important de confirmer l'intérêt de plantes comme cet heptacodium. Vous faites partie des passionnées qui l'on planté depuis longtemps, mais le très grand public ne le connait pas encore et c'est donc un encouragement à planter davantage ce bel arbuste. Quand au "travail" du juge;;; oui, il y a des moments assez difficiles quand il faut contredire et "combattre" des amis dont on admire par ailleurs les connaissances, mais il faut aussi avouer que loin est particulièrement bien soigné à Chantilly et que les conditions "de travail" sont assez fantastiques...

Didier Willery il y a 10 mois et 10 jours

Oui, un jury n'est pas l'autre.. C'est ce qui fait aussi l'intérêt de ces jurys. Le temps montre quelles distinctions s'avèrent plus judicieuses que d'autres... Je crois que lorsqu'une plante repérée se retrouve "banalisée" 20 ans après, la crédibilité du jury est bien assise. être en mesure de détecter une plante prometteuse et de promouvoir sa diffusion a grande échelle est une mission très excitante...

cassandra il y a 10 mois et 10 jours

Cet heptacodium je l'ai au jardin depuis un certain nombre d'années et c'est vrai que c'est un bel arbuste en ce moment mais est-ce un effet de la photo, je l'ai toujours vu avec cette, comment dire, 2ème floraison en rouge chez moi et ailleurs...... d'ailleurs peux-tu me dire comme ça s'appelle ? ça se fait à côté ou dans la fleur blanche. J'aime aussi et je l'ai l'hydrangéa que présente T. DE RICKEL avec pratiquement toute la collection : belles fleurs et toujours belles en ce moment à cette époque de l'année....

cassandra il y a 10 mois et 10 jours

J'aime ce prunus Mackii Amber : le tronc est magnifique mais j'aime encore mieux son feuillage il suffit juste de trouver à l'acheter.

Séverine Aubry il y a 10 mois et 10 jours

Bonjour Didier,

Un immense merci pour ces présentations intelligemment commentées. J’ai une pépinière très artisanale de plantes vivaces. Et votre commentaire à propos du poirier qui n’a pas eu son mérite parce qu’il ne portait pas de fruits touche un point très sensible de notre métier : la difficulté de vendre des plantes qui ne portent pas encore (ou plus) leurs fleurs. Alors si des spécialistes ne passent pas au dessus de cela, je suis un peu désemparée…

Didier Willery il y a 10 mois et 10 jours

Heptacodium est désormais une valeur sûre. Après la floraison, ce sont les calices qui rougissent et persistent un moment. Les Hydrangea MAGICAL sont "clivants" : certains adorent, d'autres détestent. IL y a peu entre les deux avis... Mais tout dépend de ce que l'on en fait. Je ne les imagine pas dans un jardin "naturel" comme le Vasterival , mais chez moi, en pot, sur la terrasse, je e trouve surerbe. ...

Didier Willery il y a 10 mois et 10 jours

C'est la variété désormais la plus courante en pépinière.

Didier Willery il y a 10 mois et 10 jours

Les spécialistes passent au-dessus de ça. On n' avais vraiment pas besoin d voir despotes pour apprécier le travail de formation de ce poirier... que tout le monde est à même d'apprécier. C'était donc une remarque "zélée" d'un des membres du jury. Par contre, comment présenter une plante qui est censée crouler sous les fleurs et qui pour le coup n'en n'a pas ? Comment présenter au grand public ce jour là un conifère qui ne sera coloré et caractéristique que dans deux mois ? Imaginez-vous présenter un chrysanthème sans fleurs ? Il y a aussi une part de savoir faire du pépiniériste pour amener au moins une plante dans son état idéal. (cela aurait dû être le cas pour un camélia sasanqua, que nous n'avons pas retenu car sans la moindre fleurs alors que c'est la pleine saison... ). Ces jugements sont un mélange entre le "show", c'est à dire ce qui est attrayant ce jour, et les évaluations des plantes au jardin... et l'équilibre est toujours difficile...

Séverine Aubry il y a 10 mois et 10 jours

Cette dernière phrase me plaît beaucoup. C'est une question d'équilibre (si difficile à obtenir et maintenir d’ailleurs quand on travaille avec la Nature !!). Un défi bien sympathique.

Laurent N. il y a 10 mois et 9 jours

Merci pour ce qui nous permet d'en savoir un peu plus quant aux critères utilisés.

Je trouve néanmoins que ces distinctions résultent d'un mélange bizarre entre qualités générales d'une plante et exemplarité d'un spécimen en particulier. Deux objectifs dans une récompense, c'est étrange, ne faudrait-il pas scinder les deux? La plante (nouvelle ou redécouverte) qu'on récompense pour ses qualités, et le pépiniériste qu'on récompense pour avoir présenté un exemplaire (d'une plante ancienne ou nouvelle, en tout cas à la mode) particulièrement beau? Le second objectif n'intéresse que les gens sur place et les journalistes et récompense le travail des pépiniériste, le premier objectif peut intéresser l'ensemble des jardiniers (et aussi les journalistes qui peuvent être guidés pour un focus sur une plante). C'est vrai qu'il faut même dans ce second cas de figure pouvoir présenter un exemplaire de qualité...

Bénédicte Nicolas il y a 10 mois et 9 jours

Bonjour Didier,
Encore merci de présenter et parler de l'ensemble des arbres et arbustes proposés par les pépiniéristes (il n'y en avait vraiment pas d'autres?).
Difficile, effectivement, de présenter un conifère paré de tous ses attraits: les nouvelles pousses spectaculaires viennent en juin, ainsi que certaines fleurs (si si) et les couleurs sont les plus remarquables en janvier ou février, nous ne pouvons même pas compter sur Noël pour les parer des plus belles décorations à moins de déplacer considérablement les journées des plantes dans le calendrier...
Pour l'édition de mai 2017, dont le thème sera la floraison, nous allons encore ramer :-), qu'à cela ne tienne, nous essayerons quand même de proposer une de nos plantes remarquables au jury.
Et merci pour le cliché de notre Pinus wallichiana 'Zebrina' qui est effectivement fabuleux, toute l'année, mais surtout en hiver. A planter sans aucune modération.
Les jardins du Florilège