Hellebores : 5 idées pour leur tenir compagnie

Les HELLEBORES D'ORIENT (Hellébores hybrides) sont des fleurs formidables, qui nous apportent couleur et bonne humeur au cours de l'hiver. La palette de couleurs s'élargit chaque année et avec elle, les combinaisons possibles avec d'autres plantes. Car si les gros plans de ces fleurs, très nombreux sur fb en ce moment sont vraiment magnifiques, on les voit rarement comme ça au jardin.

 Je recherche  les autres plantes assez précoces pour leur tenir compagnie et augmenter leur effet, afin que les massifs soient en ce moment tout aussi intéressants qu'en plein coeur de l'été.

Voilà 5 de mes associations le plus réussies, chez moi et au Vasterival (www.vasterival.fr).

Qu'en pensez-vous ? Quelles autres expériences avez-vous ? N'hésitez pas à apporter vos propres combinaison...

Une des nouvelles couleurs Une des nouvelles couleurs "chaudes" de Thierry Delabroye, proche de la teinte "pêche", se combine aux jeunes pousses du Sorbaria 'Sem', qui débourre lui aussi très tôt, sans jamais souffrir de gelées printanières. ©D.Willery/L'ECOjardin Derrière l'hellébore couleur ardoise, encore un Sorbaria 'Sem' (vraiment très utile à cette époque)-, et tout autour, des Heuchère x villas ' Citronnelle', des luzules dorées (Luzula sylvatica 'Aurea' ) et euphorbe pourpre ( Euphorbia amygdaloïdes 'Purpurea'.©D.Willery/L'ECOjardin Derrière l'hellébore couleur ardoise, encore un Sorbaria 'Sem' (vraiment très utile à cette époque)-, et tout autour, des Heuchère x villas ' Citronnelle', des luzules dorées (Luzula sylvatica 'Aurea' ) et euphorbe pourpre ( Euphorbia amygdaloïdes 'Purpurea'.©D.Willery/L'ECOjardin Une sélection blanc crème, sur un tapis de Cardamine pentaphylla, le tout au pied d'une ronce à bois rouge ( Rubus phoenicolasius). ©D.Willery/L'ECOjardin Une sélection blanc crème, sur un tapis de Cardamine pentaphylla, le tout au pied d'une ronce à bois rouge ( Rubus phoenicolasius). ©D.Willery/L'ECOjardin Une sélection aux fleurs pourpre noir qui ressort bien sur le ionisera doré (Lonicera pileata 'Edmée Gold').  ©D.Willery/L'ECOjardin Une sélection aux fleurs pourpre noir qui ressort bien sur le ionisera doré (Lonicera pileata 'Edmée Gold').  ©D.Willery/L'ECOjardin Un massif d'elboise à fleurs doubles en camaïeux de rose, associé à un tapis de Cyclamen coum, également en camaïeux de teintes. Quelques primevères spontanées ( P. vulgare) pour éviter un ensemble trop Un massif d'elboise à fleurs doubles en camaïeux de rose, associé à un tapis de Cyclamen coum, également en camaïeux de teintes. Quelques primevères spontanées ( P. vulgare) pour éviter un ensemble trop "layette" et des fougères persistantes ( Asplenium scolopendrium) comme toile de fond. ( ©D.Willery/leVasterival, Février 2015)

4 Commentaires

Votre commentaire sera visible après validation.

zephirine il y a 1 ans et 6 mois

L'association avec 'Sem'...j'adore, et je n'y aurais pas pensé! (chez moi, il est en pot, car je me méfie de ses velléités d'indépendance....)
Il manque une valeur sûre, je trouve, parmi vos suggestions: les bruyères. En terre un peu calcaire, comme ici, les Erica x darleyensis forment de jolis coussins à fines aiguilles mates, qui mettent bien en valeur les larges feuilles brillantes des hellébores, et leurs hautes tiges centrales. Je pense à 'Kramer's Rote', par exemple, assez basse par rapport à d'autres, avec ses aiguilles bleutées et ses fleurs rose très soutenu, qui s'harmonise très bien avec les hellébores pastel. Les blanches, comme White Perfection, soulignent aussi très joliment les hellébores pourpes, ou bleutées. Il faut juste penser à les limiter, mais on peut quasiment le faire toute l'année si nécessaire. Qu'en pensez-vous?
Icin, outre les scolopendres, j'aime aussi les disposer près de petits Polystichum(comme 'Herrenhausen'). Ou au contraire certains grands Dryopteris qui gardent un beau feuillage vert assez tendre quasiment tout l'hiver ('The King', par exemple, ou 'Goldiana'), qui forment, en arrière-plan des feuilles foncées des hellébores, comme une collerette à la Marie de Médicis! ;o)) Mais il arrive un moment où il faut les couper, ces fougères, alors que les hellébores sont encore fleuries, c'est vrai...

Didier Willery il y a 1 ans et 6 mois

Merci pour ces suggestions, Zephirine, Oui, les bruyères font également de très bonnes compagnes, mais il faut les tailler pour limiter leur extension. Ou alors, il faut que les hellébores soient bien devant le bruyères. Toutes autre fougères f-persistantes également. La météo change parfois la donne car les gelées ou la neige abiment les feuillages et comme vous le dites, il faut les couper trop tôt. Mais certaines années, c'est beau ( de toutes façons, on se lasse vite de retrouver la même chose tous les ans!)

Laurette Combe il y a 1 ans et 6 mois

Chez moi j'aime bien l'association héllébores pourpres avec cyclamen silver leaf , ou avec lysimaques auréa (pas ds le même massif bien sûr )
Effectivement avec le sorbaria "sem" les héllébores sont toutes jolies mais le mien est en pleine terre et je devrais, comme dit Zeph , le mettre en pot ...puisqu'il en arrive à empieter le domaine des héllébores....

mabou il y a 1 ans et 6 mois

Merci pour ces idées d'associations !
J'adore la Cardamine mariée avec l'Hellébore blanche, je vais acheter quelques pieds de cette belle bleue...
MC