Hydrangea 'Hayes' Starbust'

Vous est-il arrivé de condamner trop vite une plante et de le regretter ensuite ?

 Lorsque j'ai planté cet hydrangea, je pensais ne pas le garder longtemps : dans son pot, les tiges étaient plutôt molles et la seule qui portait une inflorescence n'était pas assez robuste pour son poids.  L'été suivant, : idem : davantage de tiges florifères, mais pas assez de force pour soutenir la floraison...

 Il a donc changé de place. Il est toujours à l'ombre, mais au lieu d'être sous la cime d'un arbre, il est contre un jour exposé vers le Nord, en compagnie d'hosta 'Catherine' et de Polystichum 'Bevis'. Regardez le résultat cette année : une végétation robuste et une floraison qui a duré très longtemps, depuis le début juillet.

Les fleurs doubles continuent à se développer au cours de la saison et elles sèchent sur place progressivement. Actuellement, elles ne sont pas encore totalement brunes, il y a encore des traces de blanc.

Moralité ?

La première impression n'est pas toujours la bonne !

2 Commentaires

Votre commentaire sera visible après validation.

Crystal Ancenay de luca il y a 3 ans et 8 mois

C'est Thierry de ryckel qui m'a offert ce cultivar il y a deux ans et effectivement chez moi aussi, les tiges sont moles et il est planté sur une butte. Je vais certainement le déplacer pour le rapprocher des hostas et fougères qui sont autour de lui, je constate une fois de plus, que cet ensemble est très harmonieux.
Tu n'étais pas peintre dans une autre vie ?

zephirine il y a 3 ans et 8 mois

Ravissant!!! Je note aussi que comme dans mon jardin (Isère),un arborescens est bien plus heureux à l'ombre (claire) qu'en plein soleil comme on le voit trop souvent préconisé!
J'ai aussi planté le petit paniculata 'Bombshell' dans ces conditions d'ombre lumineuse, et il semble y prospérer avec plaisir, alors qu'il "grillait" en plein soleil!
Merci de ce joli billet qui donne des envies au plein cœur de l'hiver... et Joyeuses fêtes! ;o)